Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/03/2008

Le plat pays qui est le nôtre...

Voici un texte que j ai écrit sur ce que je ressens à propos de la Belgique.il est l amélioration d un premier texte que j avais écrit un peu maladroitement. celui ci représente mieux mon sentiment et mon envie. J aimerai des commentaires, des avis,...je crois que le sujet est important. c est juste 10 minutes de votre temps pour lire et donnez une opinion.


  La crise que connaît la Belgique depuis des dizaines d’années, voire plus… je ne la connais pas… je  ne la comprends pas… tout simplement parce qu’on ne me l’a pas expliquée… et je pense aussi que c’est le fait  d’avoir toujours vécu dans ce problème et donc, de ne l’avoir jamais réellement vu… ce qui peut paraître paradoxal. Je ne connais rien de la Belgique, ni sa culture, ni son histoire (mis à part des dates et des noms de rois), ni ses villes, flamandes, wallonnes,… ni ses richesses. Et je me sens ridicule… Elle  est peut-être générationnelle cette ignorance. Je le crois… Mais les générations sont le résultat des générations précédentes… c’est à elle que je m’ adresse… à nos pères, mères, grands-pères, professeurs, politiciens,… Vous ne nous avez pas donné l’envie de connaître notre Belgique, vous ne m’avez pas donné l’envie d’apprendre le néerlandais et de connaître une culture qui se trouve à quelques kilomètres et qui se trouve dans le même pays. Pourquoi je n’ai pas eu en secondaire un cours de littérature néerlandaise comme je l’avais pour le français ? Pourquoi je n ai pas eu 50 % de mes cours en français et 50% en néerlandais ? dans un pays  où les deux langues sont officielles ? Parce que je suis en Terre Sainte Wallonne ? pourquoi vous ne m’avez pas donné cette arme, cette force de connaître parfaitement 2 langues et deux cultures différentes ? Pourquoi vous ne m’avez pas appris à m’ouvrir ?!! Pourquoi vous m’avez enfermé dans ma culture francophone ?

 

J’ai eu plusieurs réactions au premier texte que j’ai écrit sur ma Belgique, et ce texte est juste l’amélioration de mon premier. Une personne à écrit ceci :    

 

« …Vous êtes de la génération qui doit créer l'ouverture, la recherche dans un premier temps du consensus avant de devenir une unité. C'est en tout cas ce que je souhaite. Mais attention de ne pas vous laisser instrumentaliser par la génération qui vous précède et qui elle a été éduquée à la gestion conflictuelle pour l'éloignement plutôt qu'au rassemblement…. »  

 

Je crois que ce commentaire est la réponse à mes questions…   J’aimerais, et je m’adresse aux générations précédentes, que vous vous imaginiez une chose… juste une… Imaginez vous que vous ayez la possibilité de faire de nous une génération totalement bilingue. Vous aviez la possibilité de faire de notre pays, une nation où tous les jeunes sont parfaits bilingues et où tous les jeunes ont la possibilité de parler, discuter de deux cultures différentes. Quel pays peut prétendre à cela ? aucun ! La Belgique aurait pu… un Pays avec un grand P ! Un pays, le seul au monde, où deux cultures ne se disent pas qu elles sont meilleures que l’autre, où deux communautés décident de s’allier pour former une jeunesse et donc un avenir plus ouvert, plus fort, plus cultivé, de partager leurs richesses et former un Grand Pays! Un Putain d’exemple à suivre en plein centre de l’Europe !! Un Putain d avenir !! Vous auriez pu faire de nous les citoyens de l’avenir… les Belges… les Belgo-européens... mais il faut être courageux pour s’ouvrir, parce que ça demande des concessions, c’est changer ses habitudes, c’est quitter un confort… et il faut être fort pour cela, fort dans sa tête. Mais c’est quitter un confort pour en recréer un autre, encore plus grand, pour créer un épanouissement encore plus jouissif !! C est vrai que c’est plus facile de se renfermer dans son quotidien et ses habitudes, ça rassure, on se sent protégé… en sécurité. Mais se protéger de quoi ? De la culture qui se trouve à quelques kilomètres… elle est dangereuse cette culture? elle mord… ? Vous êtes ridicules… et le pire, c’est que vous avez fait de nous une génération ridicule…

 

Je ne suis pas ici pour vous faire la leçon, je suis bien trop jeune pour cela et connais beaucoup moins la vie que vous… je voudrais juste vous dire ce proverbe de Saint-Exupéry :            « On n'hérite pas la terre de ses parents, on l'emprunte à ses enfants »  

 

Regardez le climat, les tensions que vous nous laissez, les séparations, la haine. Pour quels intérêts ? Ceux de la Terre Sainte Wallonne, la Terre Sainte Flamande et Bruxelles qui a le statut de ville Sainte que tous veulent garder ?!! c’est exactement l’image que me donne ce conflit, toutes proportions gardées avec la comparaison à laquelle je fais allusion.. je le trouve sincèrement triste, pathétique et surtout ridicule… Tout conflit diminue… il diminue l avenir, les forces, les envies, l’intéressement,… vous nous avez diminué... Ce qui me rend triste et fou de rage à la fois, c’est que vous dépensez de l’énergie dans ce conflit... vous dépensez de l’énergie pour détruire au lieu de construire. On ne sera jamais des citoyens courageux, de l avenir… car le Belge n’ existera jamais…  grâce à vous…  

 

Je suis certain qu’on regrettera la Belgique quand elle aura disparu parce qu’à ce rythme, elle va disparaître. Et c’est quand elle aura disparu qu’on se rendra compte de son potentiel, de sa richesse, de sa vraie valeur… et le sentiment qu’on aura sera un peu celui qu on peut ressentir lorsqu’ on perd un proche… un proche avec qui l’on a eu des différends mais qu’au fond on aime… seulement cet amour est caché par l’orgueil, la fierté, la rancœur et jamais on ne fera le pas pour renouer une relation, jamais on aura eu le courage de prendre cette décision, jusqu’au moment où on ne pourra plus renouer la relation… car cette personne n’est plus là. Moi j’aimerais prendre cette décision, mais tout seul c’est difficile… j’aimerais la prendre car je n’ai jamais connu la Belgique… juste la Wallonie, la Flandre et Bruxelles… Mais j’ai envie d’y croire à cette Grande  Belgique !! Je refuse de me laisser enfermer dans la peur des gens que certains politiciens utilisent pour leurs projets qui ne sont pas nos projets !! Je refuse d’être ridicule comme vous l’avez été !

 

 

 

  Je voudrais faire une petite précision sur la Belgique dont j’ai envie pour les générations futures. Il ne faut pas croire que ce bilinguisme, cette ouverture, que je souhaite est une francophonisation de la Flandre et vice-versa. La Flandre et la Wallonie seront toujours la Flandre et la Wallonie, ce que je voudrais c’est que la Flandre s’appelle comme cela car il y a plus de Flamands dans cette partie de la Belgique et non parce qu'elle se trouve au-dessus de la frontière linguistique… le problème vient de là… cette frontière… Dans la Belgique qui est la nôtre, le Wallon qui va habiter à Brugge, ou le Flamand à Chimay, pour son travail, par amour de la bière, ou pour d’autres raisons, il peut remplir des papiers administratifs dans la langue qu’il souhaite, il peut voter pour la personne qu’il veut, dans la langue qu’il souhaite, il peut créer un parti politique, dans la langue qu’il souhaite!! Parce qu’avant de se trouver dans la région wallonne ou flamande, il se trouve en Belgique… et non le contraire. Je crois qu’on devrait commencer par là…  Ce n’est pas un appel à l’amour de la Flandre et de la Wallonie que je lance, je ne demande pas qu’on se réunisse sur une place et que tout le monde s’embrasse, s’aime, la vie est jolie et on fait une croix sur tout ce qu’on s’est fait subir depuis des dizaines d’années!! le Grand Pardon! Je ne demande pas non plus qu’on chante la Brabançonne en français et néerlandais avant d’entrer en classe,..... non... c’est un appel au respect, à l’intéressement et à l’ouverture d'esprit... un appel à un peu de maturité et de bon sens... je trouve cela fou qu’un appel de ce type vienne d’un étudiant de 21 ans… un jeune demande à la génération précédente d’être plus mature ! c’est presque drôle ! une blague Belge ?

 

J’aimerais vous faire partager la fin d’un mail que j’ai reçu de Laurent BROGNIET, Secrétaire Général du Rassemblement Wallonie-France :   « Plutôt que de regarder en arrière, tournez-vous vers l’avenir et préparez la Wallonie du futur. Pour moi c’est une évidence, plutôt que de créer un état confetti supplémentaire en Europe, voyons grand. Soyons fier de ce que nous somme intrinsèquement: Wallons en France, Français en Europe. »  C’est justement en avant que je regarde pour créer une Belgique que vous n’avez jamais essayé de créer, ou très très mal!!! Nous ne parlons pas de la même Belgique. La vôtre s’écrit : « belgique », la nôtre s écrit : « Belgique !!! » ! De plus, même si je parle le français et si j’ai la même culture… je me sens à mille lieues d’être Français… le problème est que je ne me sens pas fier « intrinsèquement » d’être wallon. J’aimerais être fier, mais si je dois être fier… c’est d’être Belge... Le Belge de Belgique... La Belgique : pays situé entre les Pays-Bas et la France actuels, devenu royaume indépendant de Belgique en 1830. Seul pays au monde où deux fortes communautés arrivent à vivre ensemble. C’est de cela que je voudrais être fier… une fierté attachée à une idée de respect et non une fierté attachée à une terre, une langue, une culture… car cette fierté-là est dangereuse, compétitive et destructrice… nous avons des exemples depuis des siècles et partout dans le monde… faites votre choix.

 

Cela paraît impossible à réaliser, cette Belgique, tant la différence qui a été créée entre les deux régions est grande, mais elle a été créée par « une génération éduquée à la gestion conflictuelle pour l'éloignement plutôt qu'au rassemblement ». Ça va être très difficile de rattraper ce qui a été fait,… surtout pour la Flandre qui maintenant  est économiquement plus forte et mieux organisée... ça va être dur pour elle... Car pour la Belgique qui est la nôtre, il faudra sans doute faire des concessions... Pour cette Belgique qui est la nôtre il faudra peut-être faire un petit pas en arrière... mais ça sera pour aller plus loin, plus vite, ensemble !! Une autre chose qui sera difficile, c est que le résultat de la Belgique qui est la nôtre... il ne pourra se voir que dans 20 ou 30 ans... Pour la génération future... c’est elle qui ira plus vite et plus loin!! Et nous qui ferons un petit pas en arrière, nous qui ferons des concessions, qui sacrifierons un peu de notre confort... c’est cruel... presque injuste, mais personnellement, j’ai envie de le faire… Pour tout ce que la Belgique peut représenter… un Grand petit Pays !! un exemple d’ouverture et d’intéressement à l’autre.

 

Je veux juste savoir, s’il y a d’autres gens dans le même cas que moi… et qui ont envie de changement pour Une Belgique sans frontière, deux langues, deux cultures qui se comprennent et se respectent pour élever une nation forte… Je crois que les gens qui veulent la séparation de la Belgique sont une minorité… mais comme toute minorité, c’est elle qui fait le plus de bruit et nous fait généraliser. J’aimerais des réactions, de tout le pays, des tous les âges, des opinions… je voudrais que les gens, la majorité cette fois-ci, s’expriment  une bonne fois pour toutes pour savoir ce qu’on fait de notre pays… J’aurais voulu traduire ce texte en néerlandais, mais j’en suis incapable… je suis ridicule non ?  Mais j’ai recommencé à ouvrir ce que l’Enseignement appelle des « cours » de néerlandais de secondaire… je fais tout pour devenir la jeunesse ouverte, intéressée et bilingue dont vous n’avez pas voulu par paresse, par confort, par peur.   Le plat pays qui est le nôtre… je le défendrai… je l’aime… Pour tout ce qu’il peut représenter… je le défendrai seulement s’il y a encore des gens qui en veulent... car si mon sentiment fait partie d’une minorité… je l’accepterai mais avec tristesse. Car cela sera une défaite de l’ouverture à l’autre… une de plus.   Pour conclure, je vous mets la partie d’un mail que j’ai reçu :   « J'ose espérer que nous vivons la fin de ce conflit obscur et que votre génération aura la sagesse de faire table rase du passé, pour regarder ensemble dans la même direction. Sinon c'est la fin de la Belgique.... »   Bien à vous, et merci de m’avoir lu jusqu’au bout...   Julien, 21 ans

 

PS: c’est certain que ce texte peut paraître une Utopie d’un jeune de 21 ans... mais si le respect est devenu une utopie... je crois que nous sommes très très loin...

 

Commentaires

Je vais dans le sens de tes idées..

Écrit par : Quentin | 09/03/2008

Bon texte plein de bon sens mais la Fin de la Belgique
a commencé le jour où les flamands ont chassé de l 'université catholique de Louvain les étudiants francophones et qu 'on a osé laisser faire une chose pareille!! Vous n'étiez pas né mais ce fut ressenti par les francophones comme une terrible exclusion!!!

Écrit par : vayhair | 09/03/2008

C'est frais, frais comme peuvent l'être les utopies d'un jeune de 21 ans...

Moi qui suis déjà un "vieux" de 34 ans, je n'y crois malheureusement pas trop...

Je pense (et espère) que la Belgique va continuer d'exister, mais qu'elle le fera comme elle l'a toujours fait, à savoir avec les 2 communautés côté à côte et non pas avec un peuple "super"-uni et bilingue...

Mais continue tes efforts, car il faudra effectivement un minimum de gens bilingues pour pouvoir continuer à maintenir une sorte de pouvoir "national" légitime!

Signé Sk1ppy! ;-)

Écrit par : Sk1ppy | 09/03/2008

bonne chance dans votre apprentissage du néerlandais. je le parle couramment, ma femme est néerlandaise. je peux vous assurer que j'ai beaucoup de mal a comprendre nos amis flamand, qui parlent chacun un dialecte différend et fort éloigné du néerlandais. seul quelques intellectuels parlent correctement le néerlandais, pour le reste, les conversation se terminent bien souvent en français, même entre flamand, qui finalement trouve plus facile de parler une langue véhiculaire qu'ils pratiquent tous. ceci dit, n'oubliez pas que en Belgique, il y a aussi une communauté germanophone, si discrète que on en viendrais a les oublier. il faut dire que leurs politicien travaillent sans se faire remarquer bruyamment comme leur homologues francophone et flamands... aller, que vive la Belgique!

Écrit par : luc | 10/03/2008

Une petite remarque concernant le commentaire de Vayhair... chercher une raison a cette separation dans la creation de louvain la neuve est un peu ridicule... que dire du fait que jusque 1930 le neerlandais n etait pas considere comme une langue officielle? Qu aucune universite ne pratiquait le neerlandais et que les notables du Sud comme du Nord parlaient le francais parce que le neerlandais etait considere comme une langue de paysan.

Pour le reste, je suis half en half: parents neerlandophones issus de Gand et etudes en francais. Je peux vous assurer que le racisme latent je le connais depuis que je suis toute petite. Bizarrement, il est accepte. Des "sale flamande" et "sale francophone" j en ai entendu des tas. Resultat des courses: je vis ailleurs, la ou soudainement tous les Belges sont Belges ...

Bonne chance pour le neerlandais...

Écrit par : Caro | 10/03/2008

Bravo Julien
on en reparle dès qu'on se voit
Je te suis du haut de mes 36 balai francophones Mais Belge
Moi aussi, pour être moins ridicule, je devrais me remettre aux cours de néerlandais, que je n'ai pourtant jamais aimé, qui ne m'ont jamais fait rêver contrairement à l'anglais...

Écrit par : nico | 10/03/2008

Julien, bravo pour ton opinion et effectivement ce qui se passe en Belgique est bien triste. Je vis à Bruxelles et bien que de culture française, je pratique avec plaisir l'anglais tant à titre privé que dans mon travail. J'adore ma ville et j'ai plasir à rencontrer de nombreuses personnes d'origine diverses. Je vais plusieurs fois par semaine au cinéma et au théatre et je remercie le ciel, chaque jour de vivre dans une belle ville et un beau pays. Chaque samedi soir, après le théatre, j'aime flâner autour de la Grand-Place et j'y rencontre de nombreuses personnes à la joie de vivre communicative. La joie est donc dans mon coeur et je suis bien décidé à vivre au maximum dans cet état d'esprit. Lorsque on lit les journaux, il faut néanmoins toujours se rappeler qu'un certain sensationalisme est plus vendeur. A les lire trop les journaux ou les blogs sur internet on peut aisément croire que la guerre civile est à nos portes. Crois bien que je ne ressent pas du tout ce climat dans la vie réelle. Attention néanmoins à rester vigilant parce qu'il faut malheureusement bien constater qu'en Flandre le VB -parti d'extrème droite - fait 20% et je ne crois pas qu'il s'agisse uniquement d'un vote de rejet vis à vis des politiciens classiques. Ceci dit, la vigilance n'est pas à réserver uniquement à la Belgique. Des querelles régionalistes existent dans pratiquement tous les pays européens et la résurgence de la bête immonde se constate un peu partout malheureusement. Poursuis bien tes études et tout en restant Belge - respectueux de chaque communauté - inscrit-toi dans ce grand projet européen dont nous avons la chance extraordinaire d'être une des capitales.

Écrit par : François Giga | 10/03/2008

Les commentaires sont fermés.